SUP-PADDLE > COMMENT BIEN CHOISIR SON PADDLE ?

COMMENT BIEN CHOISIR SON PADDLE ?

Réf : OLDPADDLE


OLDDUKE

Le SUP (Stand Up Paddle), ou 'Planche Debout à la Rame"  où le pratiquant se tient debout (stand up en anglais) sur une planche plus longue qu'une planche de surf classique, se propulsant à l'aide d'une pagaie. Ce sport est né dans les années 1960 à Hawaï mais a très vite été dépassé par l'arrivée des planches courtes. Il est revenu sur le devant de la scène lors d'une compétition à Hawaï encore, organisée en 2004

Voici une présentation des grandes familles de SUP qui vous permettra de comprendre pour bien choisir votre planche :

Planche GONFLABLES ou RIGIDES ?

Les planches gonflables quant à elles évoluent chaque année vers de meilleures performances. Pour obtenir un maximum de rigidité, les constructeurs utilisent un matériau appelé le Drop stitch qui consiste à joindre deux couches de PVC avec des milliers de fils. Sous haute pression (15 - 18 PSI), les planches deviennent suffisamment rigides pour porter une personne sans se plier.

Les planches rigides se rapprochent beaucoup des planches de surf. Construites de la même manière (à base de mousse couverte d'une couche de résine), ces planches permettent d'obtenir une meilleure glisse sur l'eau et restent donc privilégiées dans des conditions de surf ou de compétition de vitesse.

  • Au niveau de l’encombrement, le gonflable l’emporte largement ! La planche peut ainsi être rangée dans un coffre de voiture car dégonflé, celui-ci tient dans un (grand) sac à dos, contrairement au rigide qui est une des planches les plus encombrantes et difficiles à transporter...
  • Les SUP gonflables sont bien plus résistants que les planches rigides en particulier aux chocs et à l'écrasement. Pas de problème de coup de pagaie sur les rails. Malgré ce que l’on peut penser, les Stand Up Paddle gonflables sont plus résistants et moins fragiles que les rigides. En effet, pas de problème de coups de pagaie sur les rails ou de petits enfoncements, ou lors de la pratique en eau vive,  toucher le fond ou laisser partir sa planche dans les cailloux... Par contre le SUP gonflables n'est pas non plus indestructibles : comme tout objet gonflé, il craint les objets pointus ou les épines ...
  • Les techniques de construction des SUP gonflables limitent considérablement le design des planches et la plupart des modèles se ressemble. Cela ne permet pas beaucoup de marge de manœuvre concernant les performances. Le Sup rigide est construit à partir d'un pain de polystyrène qui peut être sculpté dans ses moindres détails. Cela autorise toutes les possibilités un travail fin de la carène, des rails, de l'outline, du rocker, du pont... il est donc bien plus performant que le Sup Gonflable.
  • Réglementation : Il faut savoir qu’au niveau des règlementations, le rigide peut aller jusqu’à 2 miles d’un abri, contrairement au gonflable qui ne peut s’éloigner de plus de 300 mètres.

En résumé :

  • Points forts de SUP GLONFLABLE : Encombrement - Robustesse - Prix
  • Points forts du SUP RIGIDE : Stabilité / Rigidité - Polyvalence - Performance et sensations de la glisse

LES PLANCHE DE SUP POLYVALENTES :

Les planches de SUP tout terrain (ou allround - ou allwaters ) conviennent pour la balade et le surf. Elles sont agréables à la rame, ont une bonne stabilité directionnelle, une bonne glisse et fonctionnent bien en surf dans la majorité des conditions. convient parfaitement pour les balades et le surf. Elle sera parfaite pour le surf dans la majorité des conditions sauf pour des vagues trop creuses ou trop rapides. On peut distinguer 2 sous familles : les polyvalentes typées LONGBOARD (plus performants pour le surf car plus techniques, maniables mais plus instables) et les COMPACTES (plus stables et plus faciles à utiliser que les Longboard mais sont moins rapides que ce soit en balade ou en surf).

  • Les planches polyvalentes typées LONGBOARD :
  • Elles ont un outline droit et sont relativement étroites
  • Typiquement pour un débutant de 75kg ce serait une 11'6 x 30
  • Elles ont l'avantage sur les compactes d'être plus rapides à la rame et plus performantes en surf
  • Elles ont l'inconvénient sur les compactes d'être plus techniques à surfer (la longueur à gérer) et plus instables (moins de largeur)
  • Les planches polyvalentes COMPACTES :
  • Elles ont un outline droit et sont plus larges que les SUP longboard
  • Typiquement pour un débutant de 75kg ce serait une 10'6 x 32
  • Elles ont l'avantage d'être à volume égal plus stables et plus faciles à surfer que les longboards
  • Elles ont l'inconvénient sur les longboards d'être moins rapides en balade comme en surf

LES PLANCHES DE SUP de BALADE ou "Touring":

Type de planche tourné vers la balade souvent proposé avec un dossier pour transformer son SUP en kayak. Il y a toujours deux types de planches dans cette catégorie :

  • Les planches de balade POLYVALENTE qui sont destinées à la balade et au surf à la cool. Leur plus gros point faible en balade, c'est la prise au vent de l'avant de la planche qui rend la remonté au vent laborieuse au delà de 10 noeuds. Pour privilégier la balade, on s'orientera vers une planche avec plus de longueur et plus de volume pour une meilleure de glisse.
  • les planches de balade RACE sont apide, fin avec peu de prise au vent, il n’est cependant pas conseillé de prendre des vagues avec ce style là. Ce type de planche est destiné notamment à la pratique sportive c’est à dire une cadence élevée de rame souvent en ligne droite pour parcourir un maximum de distance le plus rapidement possible. Les planches de race mesurent généralement 12'6 ou 14' de long.

LES PLANCHES SUP de SURF :

Comme son nom l’indique, cette planche est destinée au surf. Une planche de SUP de surf se choisit en fonction de son gabarit, son niveau, son style de surf (agressif ou à la cool) et le type de vagues que l'on va rencontrer. Il y a aussi ceux qui prennent en compte la taille de leur garage ou de leur voiture...  Tout d’abord, le volume est une chose primordiale. Plus votre planche aura du volume, plus elle aura de la flottabilité mais les manœuvres seront plus lentes. Toutefois, vous y gagnerez lors du départ sur la vague avec plus de facilité à la rame. La largeur vous apporte de la stabilité mais en augmentant celle-ci vous perdrez en maniabilité. Enfin, la longueur : Plus votre planche sera longue plus elle sera stable et aura de la portance. Votre planche sera dans un style de surf de type longboard, c’est à dire avec de larges et grandes courbes avec une facilité à démarrer sur les vagues. Par contre,  une planche courte sera plus difficile à faire partir sur la vague mais aura plus de maniabilité et de vitesse pour plus de technicité. Voici les grandes familles de SUP de surf :

  • Short SUP - SUP typé Shortboard.  Aspect : Avant fin et pointu, arrière fin et étroit.
  • Long SUP - SUP typé Longboard. Aspect: : un nez rond sur une planche relativement longue et étroite avec un outline très droit
  • SUP compact - SUP typé Fish, évolutive ou hybride. Aspect: : planche compacte plutôt courte et large. Avant rond ou rond-pointu
  • Door SUP - SUP typé Mini Simmons ou Tomo. Aspect : Planche courte avec un outline très droit (rails parallèles) et un avant et arrière coupés

LES PLANCHES SUP RACE typées Racing  :

Les planches de Stand Up Paddle de type Racing sont parfaites pour les courses de vitesse ou les balades dynamiques, voir intensives. Elles sont conçues pour aller vite et plus les planches sont longues, plus elles vont vite. Concernant la largeur, plus c’est large et moins ça va vite. Il faut idéalement trouver une largeur de confort pour optimiser la vitesse. En compétition, la 12'6 est la classe la plus répandue. Si vous souhaitez vous aligner sur des courses, c'est le meilleur choix. Plus un SUP de race est étroit , plus il va vite (car moins de surface mouillée) mais moins il est stable. Un SUP étroit permet aussi de ramer plus efficacement car on se déhanche moins pour positionner sa pagaie verticalement. Les SUP de race ont donc des longueurs standards de 12'6 ou 14'.

AILERONS / DERIVES des SUP :

Pour les GONFLABLES : Ailerons souples et fixes ou amovibles (fixations à clavette, glissière, collé, US...).

Pour les RIGIDES : Ailerons amovibles qui peuvent être réglés ou changés pour modifier le comportement de la planche en fonction des conditions.