BODYBOARD > COMMENT BIEN CHOISIR SON BODYBOARD ?

COMMENT BIEN CHOISIR SON BODYBOARD ?

Réf : OLDDBODY


OLDDUKE

Vous trouverez dans ce chapitre une selection Oldduke de Bodyboard CLASSES selon LA HAUTEUR, du plus petit au plus grand ... déclinés seon les différentes technologies, niveau et type de pratique ... 

La planche de bodyboard, plus courte et plus flexible qu'une planche de surf, permet aux pratiquants d'approcher les mêmes sensations fortes de glisse sur l'eau et au creux des vagues que les surfeurs. Le choix d'un bodyboard se fait en fonction de votre niveau de pratique, mais il doit aussi tenir compte de votre corpulence selon le ratio taille/poids.

Traditionnellement, le Bodyboard se pratique allongé, cette technique est appelée « PRONE », pour tous types de vagues. Pour cette pratique il faut un bodyboard large sur l’avant avec le maître bau (partie la plus large du bodyboard) est située haute.
L'autre pratique est le Bodyboard en « DROPKNE » ou  "DK" (technique consistant à poser un pied à l'avant de la planche et un genou sur l’arrière). Les planches de Drop Knee ont un nose plus étroit et un maitre bau plus reculé. Ils sont souvent dotés de deux stringer placé en V (tige de renfort en graphite ou en carbone) pour rigidifier la planche.

CHOIX DE LA TAILLE :

Il n'y a pas de règles précise au millimètre pour déterminer la taille de planche à choisir. Certains Bodyboardeurs, en fonction de leur niveau et du type de vague qu'ils surfent, choisiront une planche plus courte (petites vagues creuses et puissantes...) ou plus longue (vagues molles ou grosses...)

Toutefois, la règle la plus répandue pour choisir votre planche est la suivante :

  • Lorsque le Bobyboard est posé verticalement au sol, reposant sur son tail, celui-ci doit arriver à + ou - 2 cm de votre nombril
  • Par ailleurs, une autre méthode consiste à mesurer la distance entre le sol et votre nombril et choisir une planche correspondante (souvent indiquée en pouce US : 1" = 2.54cm).
LES DIFFERENTES MATIERES :
On appelle le "Noyaux" la composition interne du Bodyboard. Il en existe plusieurs :
  • Polyéthylène ou PE : Ce sont les noyaux les plus souples, qui seront très efficaces dans une eau tempérée à froide (en gros en dessous de 20°C). Mousse originelle du bodyboard que l’on retrouve sur les planches pour une utilisation en eau froide souvent avec stringer
  • Polypropylène ou PP : Ce sont les plus rigides, destinés aux eaux tempérées à chaudes qui ont tendance à assouplir la planche.  Mousse plus rigide elle convient à une utilisation en eau chaude voire tempérée. Le bodyboard en PP sera plus rapide et dynamique une planche très nerveuse elle sera plus raide en pratique.
  • Polypropylène PP basse densité (NRG) : Apparus en 2010, les cores NRG ou EFC permettent de s'adapter à une plus large gamme de températures. Plus souples que le PP classique, ils se rapprochent du PE, surtout le NRG qui est le plus souple des deux.
  • Noyaux 3D : Aussi appelés Tricore, c'est un mélange de PE et de PP qui permet de rider dans toutes les températures d’eau, mais qui est aussi plus lourd que les autres matières. L’alliance de ses deux mousses confère à la planche les avantages des deux mousses ont obtient alors un bodyboard toutes conditions de température d’eau avec un rendu de rigidité intermédiaire
  • EPS : Enfin on termine avec les plus accessibles financièrement, et aussi techniquement, car ils ont une très bonne flottaison, surtout en eaux froides. Cependant ce sont les moins nerveux, ils conviennent pour une pratique bodyboard débutant.